LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET PROMOTION DE LA BONNE GOUVERNANCE : L’IGE ET LA HABG SIGNENT UN ACCORD POUR MUTUALISR LEURS FORCES

Publié le Jeudi 28 OCTOBRE 2021
En vue de matérialiser leur volonté commune d’œuvrer ensemble pour l’amélioration de la bonne gouvernance en Côte d’Ivoire, l’Inspection Générale d’Etat (IGE) et la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG) sont désormais liées par un accord de coopération signé ce jeudi 28 octobre 2021, au siège de la HABG, à Abidjan. Cet accord indique que l’IGE est à la disposition de la HABG pour toute investigation et ou tout audit, chaque fois que la HABG est saisie de cas de corruption ou de soupçons de corruption ou de délits assimilés. Au nom des deux institutions, l’Inspecteur Général d’Etat, Ahoua N’Doli Théophile et le président de la HABG, N’Golo Coulibaly ont apposé leurs signatures respectives au bas du document qualifié par Ahoua N’Doli Théophile « d’outil de travail qui traduit bien la bonne collaboration entre la HABG et l’IGE ».L’Inspecteur Général d’Etat s’est félicité de la signature de cet accord, soutenant que c’est en mutualisant leurs forces que l’IGE et la HABG parviendront, sans nul doute, à éradiquer ou du moins à limiter les fléaux de la corruption et des infractions assimilées dans nos administrations, pour le bien-être des populations.« Conscientes, en effet, des risques réels que représentent la corruption et les infractions assimilées en lien avec la bonne gouvernance, sur l'économie et la sécurité nationale, la HABG et l’IGE ont ainsi trouvé judicieux de mettre en place un mécanisme de coopération », a révélé l’Inspecteur Général d’Etat.Ahoua N’Doli Théophile a rassuré le président de la HABG de l’expertise de l’IGE consacrée depuis 2018 comme l’organe supérieur de contrôle administratif, d’audit, d’inspection et de promotion de la bonne gouvernance placée sous la haute autorité du Président de la République.A cette fin, a-t-il souligné, « l’Inspection Générale dispose des ressources humaines et des moyens techniques et matériels nécessaires à l’effet de mener les investigations et réaliser les contrôles et audits internes conformément aux normes et référentiels adéquats en la matière ».« L’IGE est donc outillée et disponible pour accompagner la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance dans le cadre de ses missions, chaque fois qu’elle est saisie, notamment par des audits ou des investigations », a poursuivi Ahoua N’Doli Théophile.Pour l’Inspecteur Général d’Etat, la franche collaboration des services des deux institutions qui résultera de la mise en œuvre de l’accord signé, permettra de mettre à nue bon nombre de systèmes de corruption et d’infractions assimilées dans nos administrations et dans les sociétés publiques ou parapubliques.