L’Inspecteur Général d’Etat, le Président AHOUA N’Doli échange avec les Président de la Cour Suprême et de la Cour des Comptes

Publié le Jeudi 01 MARS 2018
 

L’Inspecteur Général d’Etat (IGE), AHOUA N’Doli Théophile, accompagné d’une forte délégation, a rendu jeudi 1er mars 2018, des visites de courtoisie aux Présidents de la Cour Suprême et de la Cour des Comptes. En effet, M. AHOUA N’Doli a rencontré en début de matinée, le Président de la Cour Suprême, René APHING-KOUASSI avant de mettre le cap sur la Cour des Comptes que préside le Professeur Kanvaly Diomandé.

Nommé à la tête de l’Inspection Générale d’Etat le 14 juillet 2017, le Président AHOUA N’doli Théophile, qui avait dès sa prise de fonction, pris langue avec plusieurs Présidents d’institution, avait tenu à aller également se présenter au Président de la Cour Suprême pour lui réitérer sa disponibilité à œuvrer ensemble pour la réussite de leurs missions respectives. Sa visite avait pour but d’une part, de solliciter des conseils et rappeler sa disponibilité à collaborer en vue d’obtenir des résultats efficients dans les actions menées de part et d’autre.

Revenant sur sa mission, le Président de l’IGE a indiqué que son institution n’envisageait nullement une chasse aux sorcières mais, œuvrait plutôt à aider à aller de l’avant tout en faisant des recommandations visant à améliorer la gouvernance de l’Etat. Il a tenu à le dire face à la presse en fin d’audience. « La Cour Suprême est une grande institution et son Président que j’ai la chance de connaitre depuis fort longtemps, est un frère et aussi un ami. Je suis venu le saluer à travers cette visite de courtoisie. Bien attendu, Nous avons parlé des relations entre la Cour Suprême et l’Inspection Générale d’Etat. On a aussi parlé de la Côte d’ivoire, de tous les problèmes et ce que modestement, nous pouvons apporter pour contribuer à leur résolution. C’est de tout cela que nous avons parlé », a expliqué le Président AHOUA N’Doli.

Le Président René APHING-KOUASSI a énormément apprécié cette démarche et souhaité que l’IGE et la Cour Suprême ne ménagent aucun effort pour que les choses changent et qu’à cet effet, leurs deux institutions puissent établir des passerelles de collaborations fructueuses. « N’hésitez pas à nous contacter. Nous serons toujours disponibles. Rassemblons nos efforts et évitons de travailler en vase clos afin d’être plus productifs sur des dossiers qui peuvent être brûlants. Le foncier constitue un problème sérieux en Côte d’Ivoire et devra être une de nos préoccupations. Nous sommes aussi d’avis qu’il faut instaurer de nouvelles pratiques en Côte d’Ivoire comme vous le recommandez et sortir de ce qui semble être la facilité », a indiqué le Président APHING-KOUASSI.

Après la Cour Suprême, cap a été mis sur la Cour des Comptes dont le Président, le Professeur Kanvally Diomandé, lui aussi accompagné de ses collaborateurs a dit toute sa joie de recevoir le Président de l’Inspection Générale d’Etat AHOUA N’Doli Théophile. Une joie d’autant plus grande que les missions de ces deux institutions, même si elles n’ont pas les mêmes destinataires et les mêmes modes de saisine, présentent de nombreuses similitudes. « Les nouvelles dispositions de l’UEMOA sont un gros challenge pour la Cour des Comptes. Dans les années qui viennent, les rapports de l’IGE nous seront fort utiles. La collaboration entre l’IGE et la Cour des Comptes est plus que souhaitée », a indiqué le Président Kanvaly Diomandé.

Pour sa part l’Inspecteur général d’Etat, Ahoua N’Doli Théophile, a insisté sur la collaboration entre les deux institutions et a fait part de la disponibilité totale de l’IGE.